Apple exige qu’une entreprise renonce à son logo de poire

Apple tient à son logo. La marque à la pomme exige que « Prepear », une entreprise de cinq employés change son logo qui est sous forme de poire. Car elle le juge trop similaire au sien. L’entreprise se dit terrifiée d’être ciblée par l’une des plus importantes firmes au monde.

La firme Prepear, filiale de « Super Healthy Kids », propose une application afin de réaliser des listes de courses et de planifier ses repas. En 2017, son logo, une poire, n’a reçu aucune objection de la part de l’U.S. Trademark Office. Cependant, à une seule journée de recevoir l’approbation pour l’exploitation de celui-ci, l’entreprise a reçu une opposition de l’une des plus importantes firmes au monde : Apple.

Cette dernière reproche notamment au logo de Prepear sa supposée ressemblance avec sa propre pomme croquée. Elle craint que la confusion des consommateurs qui pourraient estimer que l’application de recette est en fait soutenue par Apple.

« La marque du demandeur consiste en un dessin de fruit minimaliste avec une feuille à angle droit, qui rappelle facilement le célèbre logo d’Apple et crée une impression commerciale similaire. Les marques Apple sont si célèbres et instantanément reconnaissables que les similitudes de la marque du demandeur éclipseront toute différence et feront croire au consommateur ordinaire que le demandeur est lié, affilié ou endossé par Apple », indique un passage du dépôt d’opposition.

Un message aux grandes entreprises technologiques…

Si Prepear refuse de se soumettre à la demande d’Apple, elle devra alors débourser une somme importante pour les procédures judiciaires qui suivront.

Le co-fondateur de l’application, Russell Monson, a expliqué au média « iPhone in Canada » qu’Apple avait tout fait pour rendre la procédure difficile et onéreuse. Il a affirmé avoir tenté une discussion à l’amiable avec la firme de Cupertino, mais en vain. Qualifiant l’expérience de « terrifiante », il a décidé de ne pas se laisser faire et a lancé une pétition sur change.org dans le but de « mettre fin à l’opposition agressive » d’Apple à l’encontre des logos de fruits.

« Je ressens l’obligation morale de prendre position contre l’action en justice agressive d’Apple contre les petites entreprises et de me battre pour le droit de conserver notre logo. Nous nous défendons contre Apple non seulement pour conserver notre logo, mais aussi pour envoyer un message aux grandes entreprises technologiques, à savoir que l’intimidation des petites entreprises a des conséquences », a écrit sur Instagram, Natalie Monson, co-propriétaire de Prepear.

En 2019, Apple s’était également opposée au logo d’une entreprise norvégienne ; car ce dernier comportait une pomme. Difficile de dire si Prepear obtiendra gain de cause, notamment face à un mastodonte comme Apple. Mais l’application semble se donner le mérite de ne pas se laisser faire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer